Nettoyage de sentier depuis Péralbe

Nous partîmes 10 de Cazals mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 11 en arrivant à Péralbe… et il ne fut pas nécessaire de reprendre courage pour personne, ni de rester couché toute une nuit à attendre les Mores ! Non, c’était de nettoyage de sentier qu’il s’agissait et chacun entendait bien promptement sortir son sécateur, sa faucille ou sa scie !

La joyeuse troupe a cheminé toute la matinée sur le sentier entre Péralbe et la piste forestière du Prat d’Albis que l’on rejoint au niveau de l’ancien passage canadien de Roques. Les activités de nettoyage se sont révélées peu importantes, tant la hêtraie était propre et n’avait pas subi sur ce versant les coups de vent de cet hiver.

Par la suite, le nuage qui chapeautait la montagne depuis le matin a continué de déverser son crachin. C’est donc dans l’humidité que nous avons coupé les genêts et autres fougères qui encombraient le sentier du Souleilla de Roques. Quelques grosses branches basses nous ont rassurés sur l’utilité de nos scies.

Après le pique-nique abrité sous un parapluie naturel, une partie de l’escouade est redescendue à Péralbe, tandis que l’autre continuait jusqu’au Col Mazel. Après une pause dans la cabane, le retour nous a permis de contrôler la pertinence des cairns bâtis à la montée aux différents changements de directions. Quelques rectifications de balisage plus loin, nous rejoignions la voiture, trempés mais contents de cette journée dans le vallon de Roques.

Pour la suite, l’envie de nettoyer la source située juste en contrebas du col Mazel ainsi que l’idée de contacter la mairie pour pérenniser le balisage de ce sentier et faire connaître ce parcours à tous ont été envisagés. Surveillez bien le mur des projets et l’agenda de votre site internet préféré !

Un grand merci à Alain, Anne, Asma, Denis, Florence, Johann, Marie, Merlin, Noé et Sylvie !

INFORMATIONS SUR LA BALADE

(selon Anne, « une rando pépère pour sortir les grands-mères »)

Départ : à l’entrée du hameau de Pérable, au niveau du chemin d’accès partant sur la droite vers une grange rénovée (altitude : 860 m)

Arrivée : Col Mazel et sa cabane (altitude : 1354 m) (qui a proposé des grillades à la cabane ?)

Cheminement : pour l’instant suivre les cairns disposés tout le long du parcours. Le sentier emprunté est repéré par des pointillés sur la carte IGN Top 25 2047 ET La Bastide de Sérou – Massat
La première partie jusqu’à la piste forestière suit un ancien sentier en balcon dans la hêtraie au dessus du ruisseau de Roques. La seconde partie remonte le versant est des pentes sous le col Mazel. On serpente sur des anciens chemins d’exploitation forestiers, tantôt dans des prairies qui cèdent la place aux fougères et aux genêts, tantôt dans la hêtraie. À noter, à mi pente, un hêtre magnifique qui mérite à lui seul une petite visite.

Bien sûr, le col Mazel est quasiment accessible en voiture en utilisant la piste forestière de Pénitence. Cependant, le parcours de ce sentier vous fera apprécier d’autant plus le pique-nique au col Mazel et vous aurez le plaisir de profiter d’un secteur encore secret, loin de l’affluence motorisée de l’autre versant.