Réunion agriculture
du 20 janvier 2020

L’initiative citoyenne a favorisé la constitution de plusieurs groupes de travail, parmi lesquels un groupe consacré au thème de l’agriculture. Voici quelques réflexions issues de notre première réunion…

Présent Valentin et Denis.

Agriculture professionnelle

  • Quelle est la ressource communale agricole et forestière ? Valentin se charge de faire l’inventaire auprès de la mairie.
  • Mise en relation des acteurs et des consommateurs
    – Plateforme type « la ruche qui dit oui » gérée par des bénévoles ?
    – Lieu Epicerie, demander une salle à la mairie (salle des chasseurs ?) 1 jour lieu de rdv, ouverture vendredi 17h30 ? samedi stand au marché 10h30 ?
    – Utilisation de la liste de diffusion mail, du site internet ?

Jardinage et maraîchage

  • Mettre les différents acteurs en relation à travers un « réseau des jardiniers Brassacois », créer une liste de diffusion mail spécial.
  • Créer une banque de semences, chaque acteur s’engage à récolter une variété de semences (ou plus). L’inscrire sur l’outil informatique.
  • Mise à disposition des surplus de plants par le biais de l’outil informatique.
  • Créer des fiches pratiques : pouvoir germinatif des semences, température du sol pour la germination, temps de germination, durée de culture…
  • Formation technique pour faire ses plants, utiliser la ressource humaine pour ce faire.
  • L’outil informatique pourra être soit un fichier Excel participatif soit en ligne sur le site, à voir avec Michel.

Jardin verger commun

  • Proposer aux propriétaires privés de mettre à disposition, ou de donner, des terrains inutilisés. (Utiliser peut-être le comité des fêtes ou une asso à créer pourrait servir d’interface)
  • Prévoir de jeunes arbres dans l’optique de créer des vergers et/ou des forêts jardins. Pour ce faire chacun peut laisser les fruitiers se reproduire en ne tondant pas sous ces derniers afin que les fruits au sol germent et créer ainsi une pépinière d’arbres adaptés que l’on pourrait éventuellement greffer si besoin.
  • Proposer à la municipalité de planter des légumes dans les jardinières communales, les plants ou semences pourraient provenir du « réseau de jardiniers Brassacois ».

Gestion des déchets verts

Les déchets verts sont une ressource. Les brûler est aberration et ce pour 2 raisons :
1.- En les brûlant on contribue au réchauffement climatique en produisant des gaz à effet de serres tel que méthane, CO et CO2.
2.- On détruit une ressource, un amendement pour le sol.

Le sol, lorsqu’il est vivant (exempt d’intrant chimique en excès-biocide, engrais-) est ce que l’on appelle un puits de carbone. C’est-à-dire qu’il fixe le carbone de la matière organique en décomposition grâce à tous les protagonistes présents (bactéries, champignons, faune, flore…) dans cet écosystème.

On peut donc imaginer mettre en place des plateformes par hameau pour stocker les déchets verts sur la commune et se partager cette ressource ou la mettre dans les jardinières communales ou dans les vergers communaux…

Pour exemple je mets ce que l’on trouve sur le site internet de la commune de Dun.
• Un service de ramassage des déchets verts est mis en place :
Un site de stockage sera créé au lieu-dit « La Pachère » parcelle n°3993-3995 section A (voir plan en annexe)
Une collecte mensuelle le 3ème mardi du mois, sera effectuée par les employés, sur tout le territoire communal.
Pour bénéficier de ce service une inscription à la Mairie est obligatoire.
Le ramassage de tonte de pelouse et adventice cessera du 1er décembre au 31 mars
Les administrés pourront apporter eux même les déchets de tonte de pelouse ou adventice sur le site de stockage.
• Le broyeur :
Pour les déchets de haies et les branchages, apport par les administrés concernés sur la zone de stockage.

Un broyage des stockages sera effectué par les employés municipaux avec le broyeur itinérant de la Communauté de Communes du Pays de Mirepoix. Le broyeur permet de transformer en broyat de végétaux mis à disposition pour les habitants de Dun.